Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

" J'apporte mon soutien à l'UCV qui incarne à Viroflay l'esprit du centrisme capable de concilier le désirable avec le possible. Un espoir pour celles et ceux qui - attachés aux valeurs républicaines - sont lassés du mouvement qui porte le pendule tantôt à droite, tantôt à gauche, sans résultats. L'UCV n'est pas une ligne neutre, son action est guidée par ce qui marche. C'est ce dont notre époque à besoin "
 
François POMPIDOU
Vice Président

Fédération Alliance Centriste
de Paris
 

Chercher Dans Ce Blog

Bientôt le tramway ...

 

Archives

Accueil (vidéo avec son)

   
                                               
Sur ce blog, vous pouvez envoyer vos commentaires à propos d’un thème abordé parmi les catégories proposées. Vous pouvez également demander la création d’un nouveau thème en indiquant la catégorie à laquelle il se rattache.

Envoyez vos textes à contact@unioncentristeviroflay.fr (votre e-mail n'est pas diffusé). A tout de suite ! 
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 15:30

La suppression des notes à l’école, c’est la dernière-née des hydres de laboratoire créées par les idéologues sectaires qui ont fait main basse sur la techno-structure incontrôlable qu’est l’Education Nationale.

 

L'errance de l'enseignement dans l’univers vaporeux des réformes scolaires doctrinaires détruit chaque fois un peu plus sur son passage le peu qu'il reste de l’esprit de Condorcet ou de Jules Ferry dans l’enseignement public.

D’accord, il y a eu d’autres réformes avant celle-là. Mais les nouveaux sorciers « sciento-éducationistes »  n’ont plus de limites depuis mai 2012. Ils ont bien compris que rien ni personne ne les contrôlait plus. Et la République affaiblie a désormais la tête plongée dans le chaudron réformiste de ces nouveaux démiurges.

Peu à peu, la France du peuple a perdu le contrôle de l’Etat avec – à la clé – une épidémie de réformes ectoplasmiques dont – à chaque fois - tout le monde se demande qui les invente pour auto-justifier son fauteuil, son salaire, ou beurrer sa tartine ?

Avec la suppression des notes à l’école, les nouveaux sorciers font du vaudou avec une matière brute mais précieuse : l’esprit de nos enfants. C’est-à-dire les citoyens de demain. Sarkozy avait déjà tenté d’en faire des incultes dociles en supprimant les enseignements de l’histoire et de la géographie. Hollande les abandonne aujourd’hui dans les griffes des Docteur Jekyll qui hantent les couloirs ministériels.

Pour nous faire avaler leur dernière potion amère, les nouveaux sorciers « sciento-éducationistes » avancent masqués derrière une trompeuse consultation ministérielle : La « conférence nationale sur l’évaluation des élèves ». En réalité, il s’agit d’une énième entreprise cynique de manipulation de masse dont on peut parier, qu’en haut lieu, les conclusions sont déjà écrites.

En public, les nouveaux sorciers jouent bien le jeu. Ils se réunissent, ils jacassent, ils caquettent, ils s’auto-congratulent, se donnent du M. l’Inspecteur Général de ceci,   M. Le Grand Recteur International galactique trans-sidéral de cela … mais croyez vous qu’ils tentent de réparer les ravages et les déroutes de leurs lubies passées ? ou bien secourent ils les naufragés de la méthode « globale » et son bataillon d’élèves « gueules cassées » amputés de la lecture et de l’orthographe ? Non bien sûr.

La « conférence nationale sur l’évaluation des élèves » vous invite simplement à venir voir les nouveaux sorciers et leurs gourous malfaisants se réunir pour adorer leur dernière doctrine à la mode : La décimologie (ou docimologie, on s’en fout).

Comment, vous ne connaissez pas la docimologie ? un exemple appliqué : Si un élève obtient un 17/20 par qu’il a bien travaillé, ça traumatise un élève qui n’a rien foutu et s’est attrapé une bulle. Conclusion : Il faut supprimer les notes ! Voilà, c’est ça le raisonnement ! Vous savez tout.

De là, entre en piste le bataillon des inévitables experts en généralités dont la mission est de noyer toutes vos objections et questions dans une diarrhée verbeuse pseudo-scientifique.

Ils vous démontreront que vous êtes un dinosaure de l’évaluation « sommative » ou du « paradigme de la connaissance ». La preuve, vous n’avez pas lu le rapport de la dernière conférence sommitale sur « psychologie expérimentale : un rempart contre l’utilitarisme scolaire ». Et comme en plus vous ne connaissez rien des récentes expérimentations éducatives faites en Europe du Nord, vous n’avez rien compris. Donc, vous vous taisez et vous prenez des notes écrites, en silence.

Arrêtez, arrêtez, arrêtez ! fantômes de Ron Hubbard, Joseph Di Mambro, Luc Jouret, Michel Tabachnik et autres gourous maléfiques : Sortez de ces corps. Libérez ces esprits que vous tourmentez et retournez dans les entrailles de la terre de l’obscurantisme.

Vite, avant d'être contaminé soi-même, un retour salvateur aux fondamentaux :

Extrait du site internet de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes :

« Qu’est ce qu’une dérive sectaire ?

Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société. »

L'obscurantisme n'est pas une exclusivité des extrèmismes religieux ou des sectes. Souvenons nous en.

Partager cet article
Repost0

commentaires